Miroir, Ô Miroir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Miroir, Ô Miroir...

Message par EnlaceurDesMondesMagnétic le Mer 22 Aoû - 8:24

Miroir, Ô Miroir, dis-moi quel est le plus bel éclat dans mon temple intérieur ?

Oui je sais c’est un peu…. Beaucoup… passionnément…. A la folie déformé flower

Cela pourrait aussi commencer par « il était une fois, dans la ville de Foi »… Very Happy

Jour du Miroir Blanc Cosmique. Belle journée qui s’annonce et je vais offrir à ma mère un séjour dans la contrée alsacienne pour son anniversaire… grégorien, tous les deux, avec visites surprises de lieux qu’elle aime.
Nous commencerons l’après-midi par la visite et la redécouverte de la splendeur du jardin des papillons, puis celui du parc des cigognes où vivent aussi loutres, tortues, cormorans, manchots,…
Ce serait beaucoup mieux de laisser les animaux dans leur espace naturel si l'humain portait une intention respectueuse pour préserver les écosystèmes : ce serait encore plus magnifique. cheers

Après cette après-midi enchanteresse, un moment de tranquillité, en début de soirée, tout beau et agréable, sur la terrasse d’une auberge pour une collation rafraichissante dans une journée ensoleillée avant d’aller dans une crêperie.
Ma mère a commencé à parler de plein de choses, comme dans son habitude, et est venu à me parler de moi, de ma façon d’être, de mon comportement vis-à-vis d’elle, de mes erreurs commises, de mon manque de discernement,… bref une histoire de presque toute une vie qui revient à la surface la veille de son anniversaire. Shocked
Un peu… beaucoup… abasourdi par ces/ses mots/maux. Mais au lieu de surenchérir et de lui faire la « morale » (ah oui aussi dans la liste du dessus) comme elle me dit toujours, je l’écoute, la regarde dans les yeux et écoute. Ses sentiments, son vécu, sa vérité, ce qu’elle me dira, ce qu’elle a besoin de sortir d’elle, ce qu’elle n’a pas dit durant tant et tant de temps, j’écoute la globalité de sa personne. Toutes ces révélations, déjà entendues certes, mais aujourd’hui qui m’ont surprises par envie, depuis plusieurs temps, d’être en paix avec elle et en moi-même. Dans notre relation que je dirais passionnelle tellement elle a été en montagne russe. Dans l’acceptation de l’autre, dans le souhait d’arrêter de rentrer systématiquement dans ces turbulences verbales et éviter de porter un jugement (si facile d’être dans le jugement) ou dans le désir d’argumenter ma façon de voir ou de vivre les choses (implicitement qui veut dire regarde-moi et regarde-toi). Dans une relation émotionnelle encore fragile toujours présente chez moi comme chez elle. Mon feu a envie de se consumer pour réchauffer et plus ou non pour dévaster.

Alors tout en étant à l’écoute : respiration profonde et posée, demande de protection et d’aide, garder le regard sur l’autre attentif, et ouvrir le cœur à la relation qui se vit, laisser ces vibrations venir à la rencontre de mon intériorité en souhaitant être le plus possible en harmonie dans le moment présent. mais zut de flute de pipeau de bois... je n'y arrive pas en claquant des doigts No

Est-ce beaucoup de garder le contrôle de ses émotions qui sont sollicitées par un monologue dont les chefs d’accusation se trouvent juste en face du plaignant ?

Alors j’ai essayé d’écouter dans le silence intérieur silent (si...si le plus possible), essayé d’entendre l’écho qui résonne en moi, essayé aussi de reformuler des propos pour qu’elle dise le fond du fond de ses émotions aussi et qu’elle me dévoile des parts d’ombre dans ma caverne d’Ali Baba. Besoin de parler, besoin de dire « parle-moi, j’ai des choses à te dire » titre d’un livre de Jacques Salomé.

Dans ce déferlement d’impressions, je le reconnais, j’ai un effort à faire sur moi pour laisser à l’autre la place qui lui est nécessaire pour s’exprimer et fleurir. Pour permettre à sa graine intérieure de s’épanouir en perçant la terre de sa vie, de la laisser germer pour s’ouvrir sous les rayons du Soleil afin de sortir du besoin d’être pour exhaler son parfum et être dans l’émanation du bien être. C’est certainement le plus beau cadeau que je puisse lui offrir.
Une communion pas évidente mais le fruit de mes actions et de mon indifférence de plusieurs décennies. Une relation concerne toujours le lien relationnel entre deux êtres vivants quels qu’ils soient surtout si c’est le jour du Miroir Blanc. Wink et encore plus s'il est Cosmique Smile

Je me rends compte (intérieurement) que je n’ai pas encore le recul nécessaire pour laisser passer cette ond(é)e sans tristesse… ni déception. Mais bon !!! certainement un peu plus qu’il y a quelques années lors de moments similaires vécus.
Ce qui se développe en moi, en toute humilité et sans prétention aucune, c’est l’Amour à autrui avec mon souhait de cœur d’être dans cette énergie d’Amour, de Paix dans la Force Divine et la Joie du cœur… c’est l’essentiel de ma mission qu’il m’est nécessaire d’acquérir pour m’aguerrir de mes passés et transcender mon être dans l’Unité du Tout. Dans une échelle de grandeur, des pieds à la tête, je me trouve à quelques millimètres du sol de cette perception d’Amour si grand, si beau, si fort.

C’était un jour sans annonce d’orages signalés par la météo ?? le kin n’était pas celui de la Tempête Bleue, sinon j’aurais essuyé des vagues et des ressacs à me plier dans la Volonté Suprême… C’est de mon vécu que je parle (aucune similitude ou ressemblance avec aucun être vivant existant ou ayant pu exister)

Elle m’a dit aussi le reproche qu’elle se fait à elle-même : l’orgueil. Le fait qu’elle le dise a son importance pour elle. Et je ne peux qu'accueillir sa confidence dans la reconnaissance de l'autre, dans l'Amour de son être, dans la beauté de son courage, dans la force de son désir de se dévoiler par la confiance réciproque.
Sans vouloir interférer dans son cheminement et dans sa multidimensionnalité ; c’est peut-être la voie du pardon, pour se pardonner, pour s’aimer véritablement et semer dans son quotidien, dans la clarté d’esprit qui jaillit de soi, ce qui est ressenti dans la dimension d’être uni à tout ce qui Est… qui sait ! C’est un premier pas : un petit pas dans le vécu du moment, un grand pas pour l’homme (euh la femme) pour son devenir conscient.

Heureusement au bout de plusieurs minutes qui font l’impression d’un temps hors temps (ce n’était pas non plus ce jour là le kin hors temps pour…tant), le temps a parlé pour moi. La grande aiguille avait fait son tour inexorable pour que sonne les 7 coups de l’horloge du clocher et nous invite à nous rendre à la crêperie pour dîner.

Ensuite tout s’est posé extérieurement... naturellement, changement de lieu, changement de décor, comme si de rien n’était ? En apparence... voui ! -comme la vouivre qui serpente dans les profondeurs de la Terre Mère- Mais en moi tout se recrée, se régénère, se nettoie dans la Lumière de la Vérité, dans l’Amour. Je dirais « en cours d’alchimisation, de transmutation et de transcendance ».


« Rentre en toi-même et fait comme le sculpteur qui fait à l’œuvre qu’il veut rendre belle.
Retranches tout ce qui est superflu, Rends net ce qui est obscur.
Portes la Lumière partout et ne cesses de ciseler ta propre statue
» citation attribuée à Michel-Ange
avatar
EnlaceurDesMondesMagnétic

Masculin
Nombre de messages : 76
Age : 58
Date d'inscription : 30/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum