CERN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CERN

Message par AigleBleuRythmique le Lun 28 Juil - 21:51

Bonsoir,

Comme vous le savez certainement, Genève et spécialement la petite ville de Meyrin a, sur ses terres, le CERN.

Il a été construit durant 2007-2008 un nouveau LEB de 26km de diamètre à 150m de profondeur.
La mise en route va se faire ce 1er août 2008.
Les physiciens en place désirent faire des recherches sur les trous noirs.

Cela m'inquiète car je doute fort qu'ils maitrisent l'énergie que de tels essais peuvent dégager.

Il y a-t-il un moyen de s'unir ce jour-là?
Qu'en pensez-vous?

Amicalement
AigleBleuRythmique - Brigitte - Kin 175

Edit : sujet déplacé de "Onde enchantée actuelle" vers "Evenements"

AigleBleuRythmique

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 59
Location : Genève - Suisse
Date d'inscription : 28/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CERN

Message par Chien Blanc Galactique * le Lun 28 Juil - 22:20

S'unir par la pensée ?
Pour moi, c'est ok...
Si tu pouvais préciser, cependant ?

Je vais paraître bête, mais peux-tu nous expliquer les initiales ?

_________________

Claudine





"La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure."
. . . . . . . . . . . . . . . . . .Aurelius Augustinus, dit Saint AUGUSTIN
avatar
Chien Blanc Galactique *
Serviteur
Serviteur

Féminin
Nombre de messages : 1842
Age : 66
Location : Terre - Strasbourg
Humeur : tout arrive !
Date d'inscription : 25/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CERN

Message par MainBleueCosmique le Mar 29 Juil - 1:14

CERN
Centre Européen de Recherches Nucléaires :
http://cdsweb.cern.ch/journal/?name=CERNBulletin&ln=fr&issue=30/2008

Je crois qu'il est légitime de s'inquièter oui.

Un article pas trop mal fait ici : http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/physique-1/d/le-lhc-detruira-t-il-la-terre-non-repond-le-cern_15990/

_________________
In lov'ech !!!



Joël
Main Bleue Cosmique
KIN 247
Je persiste afin de connaître
en transcendant la guérison.
Je scelle le stock de la réalisation
avec la tonalité cosmique de la présence.
Je suis guidé par le pouvoir de la magie.

http://mainbleuecosmique.blogspot.com/
http://synchronometre.blogspot.com
http://heptade.kingeshop.com
avatar
MainBleueCosmique
Serviteur
Serviteur

Masculin
Nombre de messages : 821
Age : 58
Location : Colmar France
Humeur : Enchanteuse
Date d'inscription : 03/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://synchronometre.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

la dernière heure ;D

Message par Chien Blanc Galactique * le Ven 1 Aoû - 21:22

Bientôt minuit du 1er août !

On est toujours là.

A moins qu'on ne soit passés entiers de l'aitre côté du trou, dans un univers parallèle Very Happy
Quien sabe ?

Ou que leur expérience n'ait pas marché... Quelqu'un a des niouzes ?

_________________

Claudine





"La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure."
. . . . . . . . . . . . . . . . . .Aurelius Augustinus, dit Saint AUGUSTIN
avatar
Chien Blanc Galactique *
Serviteur
Serviteur

Féminin
Nombre de messages : 1842
Age : 66
Location : Terre - Strasbourg
Humeur : tout arrive !
Date d'inscription : 25/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CERN

Message par MainBleueCosmique le Ven 1 Aoû - 22:00

Le LHC est un gros bidule très complexe et sa mise en marche est longue.
C'est un anneau de 27 km formé d’aimants supraconducteurs et de structures accélératrices qui augmentent l’énergie des particules qui y circulent...
Il est enterré a 100 sous terre...
Voir des chiffres de fou à propos de ce qui est la plus grande machine du monde par là : http://public.web.cern.ch/public/fr/LHC/Facts-fr.html

Aucune info ne m'est encore arrivée mais je suppose qu'après le démarrage du machin il faudra un certain nombre de vérifications et de tests avant de lancer la première expérience.
Parce que des expériences il y en a quelques unes (je cite):

ALICE pour A Large Ion Collider Experiment :

Pour l’expérience ALICE, le LHC fera entrer en collision des ions plomb afin de recréer en laboratoire les conditions qui régnaient juste après le Big Bang. Les données obtenues permettront d’étudier l’évolution de la matière de la naissance de l’Univers à nos jours.
Toute la matière ordinaire présente dans l’Univers d’aujourd’hui est composée d’atomes. Chaque atome est constitué d’un noyau composé de protons et de neutrons, et entouré d’un nuage d’électrons. Les protons et les neutrons sont eux-mêmes formés de quarks.
Les quarks sont des particules fondamentales. On les trouve toujours par groupe de trois ou quatre, ou par paire quark-antiquark, liés entre eux par des particules appelées gluons. Du fait de ce liant incroyablement puissant, aucun quark n’a jamais été observé isolé. »
Les collisions qui se produiront dans le LHC généreront des températures de plus de 100 000 fois supérieures à celles qui règnent au centre du Soleil. Les physiciens espèrent ainsi que les protons et les neutrons « fondront », libérant les quarks de l’emprise des gluons et créant un état de la matière appelé plasma de quarks et de gluons. Cet état a probablement existé juste après le Big Bang, lorsque l'Univers était encore extrêmement chaud. Les particules que l’on trouve aujourd’hui en abondance dans l’Univers – les protons et les neutrons »– se seraient formées dans ce plasma.
Une collaboration de plus de 1000 scientifiques représentant 94 instituts et 28 pays travaille sur l’expérience ALICE.

ATLAS pour A Toroidal LHC ApparatuS :

ATLAS est l’un des deux détecteurs polyvalents du LHC. Il explorera un large éventail de domaines de la physique, de la recherche du boson de Higgs à celle d’autres dimensions, en passant par la quête des particules pouvant constituer la matière noire.
Partageant les mêmes objectifs de physique que CMS, ATLAS mesurera des données comparables sur les particules créées lors des collisions : leur trajectoire, leur énergie et leur nature. Cela dit, les solutions techniques et les configurations retenues pour les systèmes magnétiques de ces deux détecteurs sont radicalement différentes.
Le détecteur ATLAS est principalement caractérisé par son énorme système magnétique toroïdal. Celui-ci est composé de huit bobines d’aimants supraconducteurs de 25 mètres de long disposées cylindriquement autour du tube de faisceau dont l’axe constitue le centre du détecteur. Pendant la phase d’exploitation, le champ magnétique est confiné à l’intérieur de l’espace cylindrique central délimité par les bobines.

CMS pour Compact Muon Solenoid (Solénoïde compact pour muons) :

L’expérience CMS utilise un détecteur polyvalent pour explorer un large éventail de domaines de la physique, de la recherche du boson de Higgs à celle d’autres dimensions, en passant par la quête des particules qui pourraient constituer la matière noire. Bien qu’elle poursuive les mêmes buts scientifiques que l’expérience ATLAS, la collaboration CMS a opté pour d’autres solutions techniques et un système magnétique de conception différente.
Le détecteur CMS est construit autour d’un énorme aimant solénoïde. Ce dernier se présente sous la forme d’une bobine cylindrique supraconductrice qui générera un champ magnétique de 4 teslas − environ 100 000 fois le champ magnétique terrestre. Le champ magnétique est confiné par une « culasse » d’acier qui constitue la plus grande partie des 12 500 tonnes du détecteur. »Contrairement aux autres détecteurs géants du LHC, qui ont été construits sous terre, CMS a été construit en surface. Ses 15 sections ont ensuite été descendues dans la caverne pour y être assemblées.

LHCb pour Large Hadron Collider beauty :

L’expérience LHCb cherche à comprendre pourquoi nous vivons dans un Univers qui semble être constitué entièrement de matière, sans aucune présence d’antimatière.
L’expérience explorera les différences entre matière et antimatière en étudiant un type de particule appelée « quark beauté » ou « quark b ». Le LHC recréera les instants juste après le Big Bang, pendant lesquels les paires de quarks b et d’antiquarks b auraient été produites.
LHCb utilise une série de sous-détecteurs alignés le long du faisceau afin de traquer principalement les particules à petits angles. Le premier sous-détecteur est installé près du point de collision ; les autres se suivent sur une longueur de 20 m.
Une grande variété de types de quarks seront créés par le LHC avant de se désintégrer rapidement pour former d’autres particules. Pour intercepter les quarks b, la collaboration LHCb a mis au point des trajectographes mobiles, installés au plus près de la trajectoire des faisceaux.

TOTEM pour TOTal Elastic and diffractive cross section Measurement :

L’expérience TOTEM étudie des particules à très petits angles, une partie de la physique inaccessible aux expériences polyvalentes. Entre autres recherches, TOTEM va par exemple mesurer la taille des protons et évaluer précisément la luminosité du LHC.
Pour ce faire, TOTEM doit être en mesure de détecter les particules produites au plus près des faisceaux du LHC. L’expérience comprendra des détecteurs abrités dans des chambres à vide spécialement conçues ; ces détecteurs, appelés « pots romains », sont reliés aux tubes de faisceau du LHC. Huit pots romains seront placés par paires à quatre emplacements proches du point de collision de l'expérience CMS.
Bien que les deux expériences soient indépendantes, TOTEM complètera les résultats obtenus par le détecteur CMS ainsi que par les autres expériences du LHC.

LHCf pour Large Hadron Collider forward :

L’expérience LHCf utilise les particules à petits angles créées à l’intérieur du LHC pour simuler des rayons cosmiques en conditions de laboratoire.
Les rayons cosmiques sont des particules chargées provenant de l’espace interstellaire et qui bombardent constamment l’atmosphère terrestre. Arrivées dans la haute atmosphère, ces particules énergetiques percutent des noyaux d’atomes, ce qui produit une cascade de particules au sol.
Les collisions dans le LHC produisent des cascades similaires, pourrait aider les physiciens à étalonner les détecteurs des gigantesques expériences sur les rayons cosmiques (certaines peuvent couvrir des milliers de kilomètres) ainsi qu’à interpréter leurs résultats.

En ce qui concerne la sécurité il y a cette page :
http://public.web.cern.ch/public/fr/LHC/Safety-fr.html

Il va de soi que toutes ces infos sont issues du site grand public du CERN et ne donnent donc qu'un son de cloche...

On trouve une brochure du CERN à propos du LHC au format pdf là :
http://cdsweb.cern.ch/record/1095481/files/CERN-Brochure-2008-001-Fre.pdf

Voila voili voilou...

Et si c'était tout bêtement le coup de pouce dont a besoin la planète pour passer à la cinquième dimension ? geek

_________________
In lov'ech !!!



Joël
Main Bleue Cosmique
KIN 247
Je persiste afin de connaître
en transcendant la guérison.
Je scelle le stock de la réalisation
avec la tonalité cosmique de la présence.
Je suis guidé par le pouvoir de la magie.

http://mainbleuecosmique.blogspot.com/
http://synchronometre.blogspot.com
http://heptade.kingeshop.com
avatar
MainBleueCosmique
Serviteur
Serviteur

Masculin
Nombre de messages : 821
Age : 58
Location : Colmar France
Humeur : Enchanteuse
Date d'inscription : 03/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://synchronometre.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CERN

Message par Chien Blanc Galactique * le Jeu 7 Aoû - 23:55

.
Finalement, ce n'était pas le 1er août, Brigitte.
On prend les mêmes et on recommence... le 10 septembre !

Aux infos hier :


CERN: mise en service le 10 septembre de l'accélérateur géant de particules

GENEVE (AFP) - 07/08/2008 16h45


Schéma de présentation du Grand collisionneur de hardons.


Le CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) a annoncé jeudi qu'il mettra en service son accélérateur de particules géant, le Grand collisionneur de hadrons (LHC), le 10 septembre.

Le premier faisceau de particules devrait ainsi circuler dans l'anneau souterrain de 27 km avec près d'une année de retard sur le calendrier prévu.

"C'est un marathon qui se termine par un sprint", a commenté le chef du projet du LHC Lyn Evans dans un communiqué. "Cela a été un long chemin et nous sommes tous très désireux que le programme de recherche commence", a-t-il ajouté.

La construction de l'équipement géant a commencé en 2003 et ce n'est qu'à la fin juillet 2008 que l'installation a été refroidie à -271 degrés, une température toute proche du zéro absolu (-273) pour permettre la mise en service des aimants supraconducteurs qui jalonnent l'anneau du LHC.

Les chercheurs du CERN doivent à présent procéder aux réglages et aux essais qui leur permettront de propulser un faisceau de particules à 99,9999% de la vitesse de la lumière.

Grâce au Grand collisionneur de hadrons, les scientifiques espèrent trouver le boson de Higgs, une particule instable qualifiée de "divine" car beaucoup de chercheurs l'ont étudiée sans que personne ne l'ait vue. Le boson de Higgs permettrait d'expliquer l'origine de la masse et pourquoi certaines particules en sont bizarrement dépourvues. Le Cern est sous pression pour trouver le "Higgs" avant les Américains du Tevatron de Chicago.

Le LHC a également pour mission d'explorer la supersymétrie, un concept permettant d'expliquer l'une des découvertes les plus étranges des dernières années, à savoir que la matière visible ne représente que 4% de l'univers. La matière noire (23%) et l'énergie noire (73%) se partagent le reste.

Les chercheurs du CERN veulent également étudier le mystère de la matière et de l'anti-matière.

Enfin, ils veulent recréer les conditions qui prévalaient dans l'univers dans les millièmes de secondes qui ont immédiatement suivi le big bang.

Le CERN, premier laboratoire de recherche au monde pour la physique des particules, est un organisme international fondé en 1954 par 12 pays européens.

© 2008 AFP
.

_________________

Claudine





"La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure."
. . . . . . . . . . . . . . . . . .Aurelius Augustinus, dit Saint AUGUSTIN
avatar
Chien Blanc Galactique *
Serviteur
Serviteur

Féminin
Nombre de messages : 1842
Age : 66
Location : Terre - Strasbourg
Humeur : tout arrive !
Date d'inscription : 25/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CERN

Message par Agarttha le Lun 22 Sep - 18:02

Bonsoir à Tous,

Cet évènement me rend curieux. même si les premiers résultats ne me seront pas toujours compréhensibles.

J'avoue que de découvrir les premièrs instants de notre univers pour tous ces chercheurs doit les mettre sens dessus dessous

agarttha.

Agarttha

Nombre de messages : 4
Age : 56
Location : paris X
Date d'inscription : 30/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CERN

Message par Chien Blanc Galactique * le Lun 22 Sep - 18:12

j'ai pu récupérer ce qui a été perdu hier :

Débuts houleux pour l'accélérateur géant de particules déjà arrêté

GENEVE (AFP) - 22/09/2008 16h05

Lancé en fanfare il y a une dizaine de jours, le plus puissant accélérateur de particules au monde, victime de deux pannes successives, ne sera pas opérationnel pour son inauguration officielle, prévue pour le 21 octobre prochain.

Le Grand collisionneur de hadrons (LHC), l'instrument de physique le plus grand et le plus précis au monde grâce auquel les scientifiques espèrent mieux décrypter le Big Bang, a été arrêté pour au moins deux mois ce week-end, après sa deuxième panne en dix jours.

Le premier incident est survenu moins de 48 heures après son démarrage le 10 septembre.

C'est un transformateur électrique de 30 tonnes qui est tombé en panne, altérant l'alimentation d'une partie du circuit de 27 km enfoui à 100 mètres sous terre, a reconnu l'Organisation européenne de recherche nucléaire (Cern) qui l'exploite.

L'incident est considéré comme mineur mais pour changer le transformateur, il faut réchauffer puis refroidir la machine à 271°C, un processus très long, a mis en avant le Cern. Jeudi, après une semaine, la machine a pu être remise en route.

Mais vendredi déjà, nouvel incident. Alors que les chercheurs s'apprêtent à tester la puissance du circuit dans lequel des protons doivent se percuter afin de faire jaillir des particules élémentaires jamais observées, une importante fuite d'helium est détectée.

Selon les premières investigations, cette fuite pourrait avoir été occasionnée par un problème de connexion électrique entraînant la fonte de deux aimants supraconducteurs, a expliqué samedi le Cern. Cette fois, le problème est plus préoccupant.

Les opérations ont ainsi été interrompues pour "au moins deux mois", a précisé lundi le porte-parole du Cern, James Gillies, le "temps minimum nécessaire pour réchauffer et refroidir à nouveau le supraconducteur".

Quant aux réparations, "l'enquête en cours devrait permettre dans les jours qui viennent de mieux comprendre ce qui s'est passé", selon M. Gillies.

Malgré ces débuts difficiles, les scientifiques se veulent rassurants. Les deux incidents n'ont "rien à voir l'un avec l'autre", a insisté M. Gillies pour qui il est "normal de rencontrer des problèmes au début".

Il est vrai que le LHC est une des machines les plus complexes et les plus précises au monde dont la construction a pris plus de douze ans, pour un montant de 3,76 milliards d'euros, mobilisant des milliers de physiciens et d'ingénieurs du monde entier.

Ses objectifs sont à la hauteur de sa complexité: mener à bien quatre expériences dont l'une doit recréer, durant une fraction de microseconde, les conditions qui prévalaient dans l'univers juste après le Big Bang, avant que les particules élémentaires ne s'associent pour former les noyaux d'atomes.

"Il a fallu vingt ans pour la concevoir et la lancer, ce n'est pas deux mois qui vont changer quelque chose", commente un physicien de l'organisation, sous couvert de l'anonymat.

Le problème "a l'air plus grave qu'il n'est réellement" en raison du temps nécessaire pour réchauffer puis remettre près du degré absolu le circuit, explique-t-il.

"Gérer un tel appareil est aussi compliqué que procéder au lancement d'une navette spatiale, on ne peut s'attendre à ce que tout fonctionne parfaitement du premier coup", tempère également un ancien chercheur du Cern.

"Le Fermilab de Chicago (qui gère le Tevatron, accélérateur de particules américain, ndlr) a mis trois ans pour fonctionner normalement alors que c'est une machine bien plus simple", ajoute-t-il.

_________________

Claudine





"La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure."
. . . . . . . . . . . . . . . . . .Aurelius Augustinus, dit Saint AUGUSTIN
avatar
Chien Blanc Galactique *
Serviteur
Serviteur

Féminin
Nombre de messages : 1842
Age : 66
Location : Terre - Strasbourg
Humeur : tout arrive !
Date d'inscription : 25/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CERN

Message par Agarttha le Lun 22 Sep - 18:44

Salut à toi et Merci pour toutes ces informations et réponses.

Agarttha.

Agarttha

Nombre de messages : 4
Age : 56
Location : paris X
Date d'inscription : 30/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CERN

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum