Lune ou règles... 28 jours, à méditer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lune ou règles... 28 jours, à méditer

Message par AigleBleuResonant le Mar 6 Mai - 0:03

Je lance un sujet qui a son importance et je sais que KIN 190 va appuyer ce thème puisque nous en avons discuté il y a moins d'une heure.

Chaque mois une femme vit une période de quelques jours que nous appelons dans le langage courant "LES REGLES" affraid

Seulement il serait plus beau et plus équilibré pour son sens de prononcer le mot "LUNES" car celles-ci, entre autres, suivent le cycle des lunaisons.

Extrait de ce site:
http://www.le-sidh.org/site/article_242.html :

"La lune est intimement associée à la forme féminine de l'espèce humaine, ce dont témoigne le fait que le cycle de 28 jours de la lune correspond en gros au cycle de 28 jours des menstrues. Les quatre phases de la lune sont symétriques à celle du cycle menstruel : la phase préovulatoire correspond à la lune croissante; l'ovulation à la pleine lune; la phase prémenstruelle à la lune décroissante et la menstruation à la nouvelle lune. Le mot lui même de « menstrue » dérive du latin mensis, mois (qui est l'étymologie du terme anglais moon, qui désigne la lune). La mesure du temps par les phases de la lune a été à l'origine du calendrier. Celui-ci a été modifié depuis lors en un calendrier solaire, mais les religions juive, chrétienne et islamique continuent à calculer les dates de leurs grandes fêtes d'après le calendrier lunaire.

Avant l'avènement de sociétés patriarcales, le début de la menstruation était célébré comme la marque de la féminité, la bénédiction de la Déesse. C'est avec l'adoption des valeurs patriarcales qu'on se mit à associer le sang menstruel à la contamination et au tabou. Dans certaines cultures, les femmes sont encore tenues à l'écart au moment de leur menstruation. Bien que cela ne soit plus pratiqué dans la société occidentale, l'ombre de ces tabous plane encore sur nous : il se manifeste dans l'embarras et la honte qu'ont les femmes de leurs règles et dans le préjugé social qui veut qu'elles ne soient pas fiables en raison de leur cycle menstruel.

Deux auteurs, Penelope Shuttle et Peter Redgrove, se sont livrés à une étude révélatrice de l'héritage historique et culturel de la menstruation. Ces auteurs considèrent la menstruation comme une authentique force évolutionniste.
Selon eux, l'idée de la menstruation et de son « sang sage » sont précieux et puissants, et la phase menstruelle du cycle est la période durant laquelle les femmes sont capables d'entrer en relation profonde avec l'énergie imaginative et créatrice et d'agir comme initiatrices aux domaines cachés de l'être.

En 1983, Barbara Walker a publié une Encyclopédie des mythes et secrets de la femme qui contient un trésor d'informations et de légendes associées aux mystères de la menstruation. Certains mouvements féminins ont déployé une grande activité en vue de rendre aux femmes le sentiment du caractère sacré de leurs corps et de remettre en honneur la tradition selon laquelle le cycle menstruel était honoré. Depuis lors, les rites de passage marquant le début de la menstruation sont à nouveau répandus et pratiqués.

Comment entrer en contact avec la lune et la déesse de la Lune? La méthode la plus aisée et la plus efficace, pour les personnes des deux sexes, consiste à regarder le ciel et à noter les phases de la lune. On peut le faire en conjonction avec des méditations ou des rituels simples, pour se mettre en harmonie avec la lune, ses phases et les aspects de la déesse Lune.

Pour une femme, la meilleure manière de se sensibiliser au cycle lunaire est assurément de l'associer à son propre cycle menstruel. Celui-ci peut n'être pas exactement de 28 jours et il peut n'être pas parfaitement lié aux phases de la lune, l'ovulation ne se produisant pas forcément au moment de la pleine lune et l'écoulement de sang n'ayant pas obligatoirement lieu à la nouvelle lune; nous avons quelques indices qu'il en était ainsi autrefois, mais l'abondance de lumière artificielle autour de nous, combinée avec les conditionnements qui nous ont déconnectés de nos corps, a changé cela.

Une femme peut observer les répercussions de son cycle menstruel : non
seulement ses manifestations physiques mais aussi l'évolution de ses rêves, de son humeur, de son énergie et de sa créativité, ainsi que les événements quotidiens. Elle peut en faire un mandala menstruel. Le cercle commence le «jour n° 1 », date du début du saignement; il continue avec chacune des sous-sections, marquées par le jour du cycle, la date et toutes les observations importantes relatives aux sujets énumérés plus haut. Bien entendu, on peut noter les phases de la lune aux jours correspondants. Au bout de quelques mois, ce mandala permettra à la femme d'être plus consciente de sa relation à son corps et à l'énergie lunaire.

Mais qu'en est-il si une femme est en période de ménopause, si elle a dépassé ce stade ou si elle a subi une hystérectomie? Cela n'établit aucune barrière, car une fois libérée de son cycle biologique, elle peut se mettre en harmonie avec la lune et avec les vibrations des phases de la lune telles qu'elles ont lieu dans le ciel nocturne. La femme se meut alors librement au rythme des marées qui épousent les changements de la lune."

A votre tour d'y apporter vos témoignages.


_________________
Kin 215, onde de la lune rouge.

Guide la main je réalise sans remettre au lendemain (j'essaye Smile)
Occulte l'enlaceur des mondes, je lâche prise chaque jour de plus en plus.
Analogue la graine, je vise la floraison sans mettre des graines partout...
Antipode, le serpent, je le réveille et le laisse danser, par l'expérimentation de mes sens.
Je suis un aigle qui vole et ne se laisse plus limiter... je brise les barrières de ce que l'on appelle le "Normal".

IN LAK'ECH

AigleBleuResonant
Serviteur
Serviteur

Féminin
Nombre de messages: 284
Age: 29
Location: les labos du synchronometre
Date d'inscription: 21/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune ou règles... 28 jours, à méditer

Message par Chien Blanc Galactique * le Mar 6 Mai - 3:37

Merci Jenn !

Mon témoignage :

J'ai très mal accepté les menstruations. Bien que ma mère m'y ait préparée, c'est resté un traumatisme, et j'étais carrément malade, sueurs froides, vomissements et tout.
Ça s'est un peu amélioré après la grossesse, un début d'acceptation ?

Mais c'est la découverte des rituels amérindiens qui entourent le sang mensuel qui m'a permis enfin d'accepter, et de ressentir vraiment ce que signifie être femme.

Et j'ai eu la chance de vivre ça juste avant la ménopause.

Pas le rituel de puberté, qui a lieu après les premières lunes* : ça serait cool de le remettre à l'ordre du jour...

* - je crois sincèrement que beaucoup de jeunes filles vivraient mieux leurs "jours" si on disait les "lunes" plutôt que les "règles", parce que ça les mettrait en phase... avec la réalité et la nature, (ou avec la nature de la réalité ?) -

Ce que j'ai eu l'occasion de vivre, c'est la hutte des femmes "sacrées". Selon la tradition lakota.

Parce qu'elles sont sacrées pendant leurs lunes. Elles ont une énergie particulière ces jours là. Cette énergie est très forte, elle est comme un vortex, et peut interférer avec d'autres énergies. Elle relie les femmes en lunes plus spécialement à la Terre Mère. Les femmes se purifient et renouvellent leurs cellules, elles ont une très grande réceptivité spirituelle et artistique, et les amérindiens respectaient ce moment à tel point que les femmes n'avaient pas besoin de travailler... même pas de faire leur repas, on le leur apportait.

  • Leur seule responsabilité matérielle était de gérer leur propre feu et de préparer les pierres chaudes pour chauffer la hutte.
  • Leur responsabilité était spirituelle à ce moment.
  • Dans la hutte, les femmes étaient en quête de sens, d'art, parlaient des enfants, de la tribu, des prévisions sociales (travail avec les rêves entre autres), méditaient, en connexion avec le grand Tout, la Lune, la Terre Mère, etc.
  • Dans la hutte, les femmes recevaient la visite d'autres femmes, les anciennes qui transmettaient leur connaissances, artistiques, spirituelles, chants spécifiques, traditions, histoires de femmes, interprétation des rêves... et les plus jeunes aussi pour écouter les anciennes ou partager des secrets de fabrication du cuir ou du quill (travail avec les piquants de porc épic).
  • Ces jours passés dans la hutte de femmes, Inastipi, étaient considérés comme quête de vision. C'est dire la force de ce moment de recueillement et de partage entre sœurs.
  • Les hommes avaient le droit de venir parler aux femmes à la périphérie des deux cercles, d'apporter le bois et le repas.
Rien n'était fait au hasard :
la hutte, recouverte de peaux, située sous le vent, était faite de 28 perches qui s'enracinaient en 28 points. Le dessus de la hutte était ouvert en carré, afin de permettre la circulation des énergies, deux perches se croisant au centre du carré, entouré d'un cercle... la quadrature du cercle....
Au centre de la hutte, un foyer creux recevait les pierres chaudes.
Le cercle du feu touchait le cercle de la hutte, avec le feu au centre, et le tout représentait la ........ méiose !!!! la division de la cellule... avec le feu de la vie comme noyaux. Très forts en connaissances biologiques, les indiens ! Smile
Mais aussi la rencontre du soleil et de la Terre, de l'homme et de la femme.

Ah oui, me direz vous, elles étaient à part... discrimination etc...
Ce n'était pas une diabolisation comme dans notre société patriarcale...

Oh non ! C'était un moment de paix, d'intériorisation, de connexion, un moment de sororité aussi.

Tentez l'expérience,vivez les lunes dans le recueillement, vous devriez en ressentir le bienfait.
Bien sûr, peut-être travaillez vous, mais vous pouvez prévoir de passer ces jours dans le calme, voir avec vos familles pour vous faire remplacer à la cuisine, méditez, lisez...
C'est ce que j'ai fait après cette expérience, et j'ai senti la différence que ça fait de s'accorder une vie plus intériorisée pendant les lunes. J'aurais voulu savoir avant et l'avoir vécu le reste de ma vie. C'est aussi un grand ressourcement.

Et surtout, au lieu de dire les "règles", dire les "lunes", c'est plus beau, c'est plus doux, c'est plus féminin...
C'est plus juste.

Une anecdote (?) :
lorsque j'ai vécu la hutte des femmes, une hutte de sudation de guérison avait lieu, pour un femme atteinte d'un cancer du sein. Nous étions en pensée avec elle. Très fort. Sensations de ... sororité.
Quand l'homme du feu a soulevé la porte de la hutte de sudation, il y a eu un phénomène spé.
La fumée de leur feu s'est mêlée à la vapeur sortant de la hutte, puis a dérivé à travers les arbres vers nous, et simultanément la fumée de notre feu s'est dirigée vers cette autre fumée, et elles se sont mêlées.
Union de fumées, union des prières, union des principes masculin et féminin, ...
Emotion.
Respect et gratitude.
Le raconter aux autres après, qui ne l'avaient pas vu parce que assis dans leur hutte, ce n'était pas pareil.
Le voir, le vivre : quel grand moment !


Il y aurait encore à dire, je ne peux pas tout écrire là... si vous voulez poser des questions, sur les lunes, les huttes... n'hésitez pas.
J'ai été autorisée à construire les huttes de lunes. Parce qu'il y a encore beaucoup d'autres choses à connaître, et un savoir à transmettre sur ce qu'on fait dans la hutte.
Si vous avez un terrain et que ça vous dit...



Dernière édition par Chien Blanc Galactique * le Dim 11 Mai - 23:11, édité 1 fois

_________________

Claudine





"La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure."
. . . . . . . . . . . . . . . . . .Aurelius Augustinus, dit Saint AUGUSTIN

Chien Blanc Galactique *
Serviteur
Serviteur

Féminin
Nombre de messages: 1842
Age: 63
Location: Terre - Strasbourg
Humeur: tout arrive !
Date d'inscription: 25/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune ou règles... 28 jours, à méditer

Message par ladom le Mar 6 Mai - 12:41

Je connais les lunes depuis l'âge de 11 ans, j'ai donc eu bien le temps d'observer le phénomène...plus précisément je suis passé par bien des états, de la colère au dénigrement en passant par la soumission malheureuse ou l'abattement le plus total...

Bref que des états négatifs, jusqu'à ce que je décide de ne plus subir mais d'observer (prendre du recul / à mes émotions donc).

Et c'est ainsi que depuis quelques années maintenant je connais bien mon cycle hormonal, et celui de mes humeurs conséquentes!
J'arrive même à voir les subtils changements de perceptions qui s'opèrent au fur et à mesure d'un cycle ...Et depuis que j'ai effectué ce travail sur moi, je suis beaucoup plus en paix car j'ai vraiment le sentiment de ne plus subir mais d'être totalement reliée à la nature...

J'ai une période d'environ 48h, juste avant l'arrivée des fameuses lunes où ma sensibilité est à son apogée...c'est une période où je suis donc particulièrement attentive à mes interactions avec autrui car je sais que ça peut vite partir en vrille pour moi...j'ai aussi remarqué qu'à cette période je m'éloigne psychologiquement de mon fils (l'être avec qui je suis le plus proche), que la "communication informelle" est moins intense, que j'ai besoin de me "retrouver seule avec moi-même", puis, après, celà revient, NATURELLEMENT!

J'ai voulu vous parler de ces cycles plusieurs fois déjà dans le synchronomètre,sans jamais le faire (je me disais:"qui peut bien être intéressé(e) par tes lunes ma pauvre fille!!") en expliquant que pour moi il y a certes les jours qui correspondent à des kins, mais aussi des influences plus "biologiques" propres à chacun(e), alors merci à toi Jenn de me donner l'occasion de dire mon expérience...



flower sunny Je vous envoie plein de soleils parfumés sunny flower

ladom

Nombre de messages: 777
Age: 43
Location: FRANCE-Auvergne
Humeur: vagabonde
Date d'inscription: 29/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune ou règles... 28 jours, à méditer

Message par SoleilJauneLunaire le Mar 6 Mai - 13:15

Pour ma part je trouve aussi que "lunes" est la plus belle et poétique façon de nommer ce phénomène...et pis, j'aime pô les règles en général! lol

de plus j'ai adoré avoir mes lunes, jme suis sentie investie de "je n'sais quoi" hihi et je n'en ai jamais souffert...

...et ô quelle découverte! j'ovule à la pleine lune..

Merci Chien Blanc pour ce que tu nous apporte dans ton témoignage; le passage sur les traditions autour des lunes chez les lakota me parle bcp!

Merci les filles! Je vous aime!

sunny

_________________



***********KIN 80***********

SoleilJauneLunaire
Serviteur
Serviteur

Féminin
Nombre de messages: 166
Age: 64
Location: ailleurs
Date d'inscription: 26/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

les lunes

Message par Sylvie chien blanc lunair le Mar 6 Mai - 13:37

Merci à toutes pour ces merveilleux témoignages.
Je vais les diffuser car ils sont pleins d'expérience, de poësie et d'amour.

Vivre le synchroomètre, c'est vraiment vivre le temps égal des 13 lunes qui sont souvent en décalages avec le vrai cycle soli-lunaire.
Cette année seules les Lunes Galactique et Solaire ont commencé en même temps que la Nouvelle Lune....

Pour nous, femmes, vivre nos lunes intérieures quelle richesse.....

Merci à toutes...

Sylvie chien blanc lunair

Féminin
Nombre de messages: 31
Age: 64
Location: Bayonne 64100
Humeur: indispensable....
Date d'inscription: 27/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrologiecouleurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune ou règles... 28 jours, à méditer

Message par AiGle BleU MaGnéTiqUe le Sam 10 Mai - 16:55

Merci pour cette belle célébration de la féminité, cela fait beaucoup de bien cette poésie lunaire autour de notre sang cela lui redonne toute sa puissance je trouve.
J'ai aussi de fils en aiguille trouvé ce joli site d'influence druidique qui nous parle de nos différentes phases avec de jolies précision voici le lien :
http://www.paganisme.fr/paganisme/femme/1.html
Je sais qu'il ya une question en cours de ta part Claudine, mais je suis consacrée à autre chose pour l'instant, l'onde enchantée précédente m'a sacrément secouée, et maintenant je purifie hihi, mais en tout cas je lis le forum tout les jours et je trouve tout les sujets abordés absolument passionnants. Merci pour tout ses beaux partages tous et toutes
In lak'ech
Je vous envois tout mon amour

AiGle BleU MaGnéTiqUe

Féminin
Nombre de messages: 39
Age: 34
Location: Urrugne Pays Basque Pyrennées Atlantiques France Planète Terre
Humeur: Enchantée, synchronisée
Date d'inscription: 30/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune ou règles... 28 jours, à méditer

Message par Chien Blanc Galactique * le Lun 12 Mai - 0:04

Merci beaucoup, AiGle BleU MaGnéTiqUe,
pour ce lien très riche et utile même !
Dommage qu'il y ait des fautes de frappe, mais on restitue aisément.

A lire absolument...
Allez-y les filles, vous gérerez tellement mieux vos lunes !


_________________

Claudine





"La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure."
. . . . . . . . . . . . . . . . . .Aurelius Augustinus, dit Saint AUGUSTIN

Chien Blanc Galactique *
Serviteur
Serviteur

Féminin
Nombre de messages: 1842
Age: 63
Location: Terre - Strasbourg
Humeur: tout arrive !
Date d'inscription: 25/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lune ou règles... 28 jours, à méditer

Message par ladom le Sam 3 Jan - 17:26

Je reviens ici car je voudrais vous parler de la mooncup (coupe de la lune)

c'est vraiment extra: ECOLOGIQUE ET ECONOMIQUE

Toutes les infos ici:

www.easymooncup.fr


Et si ça vous interesse vraiment, envoyez moi un MP et je vous dirai comment les avoir pour 3x moins cher qu'en magazin bio!!

Je fais pas du bizzness je pense à mère nature avant tout!!!

Et sinon comme m'ont dit les copines: "2009 l'année des meufs" ...

ladom

Nombre de messages: 777
Age: 43
Location: FRANCE-Auvergne
Humeur: vagabonde
Date d'inscription: 29/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum